fiBraM: le fil très fin qui sépare réel et imaginaire, chute et équilibre. Ce lien fragile qui peut exister entre plusieurs éléments qui, au premier abord, ne peuvent être liés. La mise en miroir de deux mondes: l’un réel, l’autre immatériel. Tout est en équilibre, les choses tiennent, mais ne tiennent qu’à un fil.

Note d’intention

Au plateau, 4 interprètes. Un musicien – voyageant du oud electro-acoustique au oud classique, faisant fi des sonorités traditionnelles – propose un univers harmonieux, apaisant et un autre saturé et déstabilisant. Une soprane en mouvement, se jouant de sa voix lumineuse, incarne l’imaginaire dans le réel. Et deux danseurs en symbiose, que tout oppose pourtant, tant dans les silhouettes que dans les mouvements. fiBraM est ce fil très fin, cette frontière. Elle délimite un territoire, confronte des peuples ou des classes, elle démarque l’éphémère du durable. Elle oppose tant de contraires.


Le 5ème élément, toujours aussi présent dans nos créations, est la lumière. Ici déclinée par une multitude d’ampoules à filament, elle jongle entre le chaud et le froid, la nuit et le jour, continuant à déstabiliser notre oeil sur la nature du monde que l’on observe.


fiBraM est ce quatuor inattendu qui convoque ceux qui ensemble, pourraient – on penser, dissonent; et c’est bien là que tout se joue. Les quarts de tons arabo – andalous rencontrent un chant médiéval repensé. La complicité des corps si différents dévoile une réelle fusion . Tantôt en harmonie, tantôt en soutient; tantôt apaisés, tantôt en réaction, selon le monde dans lequel ils se trouvent.
Ils voyagent, on ne sait pas réellement où, ni quand. Ils deviennent, on ne sait pas vraiment qui, ni pourquoi. La seule certitude est qu’ils existeront sans limite.


« Car il n’y a de frontière entre les hommes que dans l’étroitesse des esprits »

Distribution

Direction Artistique et Chorégraphie
Amine BOUSSA et Jeanne AZOULAY

Direction Musicale
Alexandre Dai CASTAIGN

Interprétation
Danse : Jeanne AZOULAY, Teddy VERARDO
Chant : Alice DUPORT-PERCIER
Oud : Bacem YOUSFI

Lumières
Nicolas TALLEC

Costumes
Claude MURGIA


Les chorégraphes en parlent