Your address will show here +12 34 56 78

L'INIZIO
« Amine Boussa a laissé libre cours à ces singularités qui se croisent, s’entrechoquent ou se caressent dans une magnifique galerie de portraits. Sur un plateau vierge, l’humanité germe sous nos yeux et c’est .fascinant»
Monique DESGOUTTES pour radiopluriel.fr

Démarche


L’iniZio – le commencement en italien – prend comme support principal la Genèse de Michel Ange peinte sur la voute de la Chapelle Sixtine. Cette fresque sera la base d’une réflexion sur la condition humaine – ou la tendance destructrice de l’homme à transgresser toute règle imposée. La scène centrale de la toile (rf : Le pêché originel) illustre ce propos : l’homme dans son éden éternel choisit d’ignorer la seule et la plus simple des règles, symbolisée dans le plus banal des objets…Tout comme la fresque, L’IniZio est découpée en trois parties principales elles-mêmes divisées en trois. On y voit tout d’abord la notion d’individu dans le groupe, en osmose avec les autres jusqu’à ce que peu à peu le danseur s’affirme à en devenir égoïste, gravitant autour des autres sans pour autant faire de concession. Ces 3 parties sont portées par divers univers musicaux, d’Arvo Pärt au Miserere d’Allégri en passant par des sonorités plus électro. Musique à laquelle le corps s’attache, se détache avec puissance et légèreté, revient et y est en osmose. Ce corps, présent sur l’IniZio, se mêle et s’entremêle, affirme, par les individualités propres, un Hip-hop d’une énergie brut et dans l’air du temps. Chaque interprète goûte la liberté de s’exprimer dans cette danse Hip-hop, jouant entre sa grande maitrise des techniques pures et son ouverture à de nombreuses inspirations. La lumière dessine sur le sol blanc des ombres qui s’entrecroisent, se décuplent et se colorent, accompagnant les corps dans un tracé qui, au fil du mouvement, semblent faire naître une palette de couleurs. L’IniZio ou la fresque vivante d’une humanité.

  • Text Hover
L'IniZio Teaser
Direction Artistique et chorégraphie : Amine BOUSSA
Interprétation : Jeanne AZOULAY, Damien BOURLETSIS, Amine BOUSSA , John MARTINAGE, Amel SINAPAYEN 
Création lumière : Nicolas TALLEC
Musique originale additionnelle : Romain SERRE
Photos : Gilles AGUILAR
PRESSE

L’humanité, à laquelle aspire L’IniZio, est plurielle et forte avec les différentes phrases chorégraphiques des interprètes. Amine Boussa fait la démonstration de la multiplicité du langage Hip-Hop avec cette création. La liberté de s’exprimer est réelle et permet à chacun d’apporter sa pierre à l’édifice en construction, celui du monde. Le Hip-Hop d’Amine Boussa est sincère. Il œuvre ainsi à la continuité de l’écriture du style en le réinventant dans sa forme et son fond.
Laurent BOURBOUSSON pour www.ouvertouxpublics.fr


« … des duos basés sur la tension et le déséquilibre, des enroulements harmonieux et des jeux de force dominant dominé. Les pantalons des danseurs – bleu, violet, rouge – rappelle les couleurs éclatantes des peintures de Michel-Ange. Les scènes d’ensemble sont d’une grande rigueur de composition et les danseurs en parfaite syncronisation. L’Inizio est une pièce remarquable que les Hivernales nous donne à voir. Stéphanie
Nègre pour www.artistikrezo.com


« L’écriture chorégraphique parfois trop diluée met en évidence le conflit entre l’exubérance individuelle , à la limite d’une ruée fébrile dionysiaque, et l’harmonie apollinienne du groupe. Une fresque qui essaie de restituer en version contemporaine l’esprit de l’humanisme dont nous sommes tous les enfants. »
Roberto GIAMBRONE pour republica.it (Palerme, Italie)


« Amine Boussa a laissé libre cours à ces singularités qui se croisent, s’entrechoquent ou se caressent dans une magnifique galerie de portraits. Sur un plateau vierge, l’humanité germe sous nos yeux et c’est fascinant. »
Monique DESGOUTTES pour radiopluriel.fr

  • Text Hover
  • Text Hover
  • Text Hover